[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/feed.php on line 173: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/feed.php on line 174: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
Club Légendes, jeux de rôle à Nancy Association Légendes Loi 1901 2014-10-01T18:42:14+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/feed.php?f=8&t=50 2014-10-01T18:42:14+01:00 2014-10-01T18:42:14+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=1806#p1806 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> Magnus se recoiffe, le souffle un peu coupé.
"Bon, les gars... on a un plan ? j'imagine... foncer dans le tas.. non ?"

(Mais tant mieux mister poulpitron ! :D On sera ravis de te revoir ^^ )

Statistiques: Posté par Volvgats — Mer 1 Oct 2014 18:42


]]>
2014-09-30T19:18:59+01:00 2014-09-30T19:18:59+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=1803#p1803 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
Ses créatures, ses magnifiques inventions, ont échoué. Les cyber-fenrirs y étaient presque! Mais quelque chose a mal tourné. Des objets divins imprévus, une autorité surnaturelle et une chance insolente, les scions ont vraiment surpris le parricide en réussissant à vaincre les monstres envoyés à leurs trousses. Mais rien n'est terminé. Dans sa main, la lame de son poignard brille d'un éclat inquiétant. Pourtant, on sent que quelque chose cloche. Ses doigts trembles, sa tenue est malaisée.

Il finit par se retourner, dévoilant son visage à la lumière d'une vieille lampe affaiblie. Ses traits sont tirés, ses pas sont lourds. Seule sa voix, terriblement faible, finit par briser le silence:

- Mr Giglid, il est temps. Branchez moi.

Au bout de quelques secondes interminables, une voix apeurée lui répond:

- Mais, professeur Thirion, mes calculs ne sont pas terminés! Vous pourriez aussi bien y laisser la vie... Et même si cela marchait, cela pourrait prendre des heures pour que vous retrouviez vos forces! Ils seront là avant, nous devons partir au plus vi..

- ASSEZ! Branchez moi, Giglid, c'est un ordre! Une fois rechargé, j'aurais assez de puissance pour raser cet état s'il le faut! MAINTENANT FAITES-LE!

Une forme s'avance. Ses traits sont flous mais on devine la silhouette d'un homme assez fort qui semble craindre Ixion. Il s'avance derrière ce dernier et farfouille un instant avant de revenir avec deux énormes câbles. D'un geste délicat, il ôte le manteau du fils d'Arès, dévoilant deux immondes blocs métalliques incrustés à même la chaire de ses épaules.

Alors que l'homme branche les câbles, Ixion grimace de douleur. Mais la souffrance se transforme bien vite en une colère sourde, traduite par un rictus des plus sadiques.

- De mes mains. C'est de mes mains qu'ils mourront!

La vision s'arrête sur ses paroles, vous laissant tous haletant, l'estomac à l'envers et avec un mal de crâne certain. La sensation vous est maintenant familière mais reste toujours aussi désagréable. Mais reprenez vos esprits, vous n'avez pas le temps de lambiner. L'avenir des mondes dépend de vous!




Bon, tout ça pour que dire que je ne vous oublie pas et que la suite (et donc la fin car toutes les bonnes choses ont une fin!) est prête! Ah oui, et votre humble serviteur sera en principe sur Nancy le week end du 18 pour vous en faire profiter!

Statistiques: Posté par Thomas D — Mar 30 Sep 2014 19:18


]]>
2014-07-08T18:54:53+01:00 2014-07-08T18:54:53+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=1512#p1512 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
J'étais encore tranquillement en train de m'entrainer avec le Dai Tengu quand mes potos m'appellent. Il parais qu'ils ont besoin de moi ! Bon je me ramène sur ma moto volante, cadeau de ma mère pour mon passage demi dieu, et en moins de 2 je suis là (bon peut être un peu plus mais je suis là à temps).
Là on peut dire que j'arrive au poil... Ahou... de fenrir (je sais gats l'a déjà faite). C'est un chaud combat que l'on ne gagne que de justesse par des méthode efficace mais pas très loyale (couché les louloup), par des gros coup de chances (tient ? une ligne haute tension juste là ! Quelle chance !) et par un soigneur qui joue le tank (un coup, une cigarette). Je suis quand même obligé d'utiliser toute ma volonté pour fuir le combat tellement je suis blessé.... du moins jusqu'à ce que je fume une cigarette instantanée après le combat qui me remet d'aplomb pour la suite.

Statistiques: Posté par François Collet — Mar 8 Juil 2014 18:54


]]>
2014-05-24T17:15:03+01:00 2014-05-24T17:15:03+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=1045#p1045 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> Une inspiration... mangaesque...
http://miuralucciola.com/wp-content/upl ... ock_11.jpg

Statistiques: Posté par Volvgats — Sam 24 Mai 2014 17:15


]]>
2014-05-24T11:59:16+01:00 2014-05-24T11:59:16+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=1044#p1044 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> "L esprit est comme un roseau qui plie.........non serieux un cuirassé à l envers!!!! Vous etes trop fort les gars"

Statistiques: Posté par geekboy — Sam 24 Mai 2014 11:59


]]>
2014-05-19T16:45:05+01:00 2014-05-19T16:45:05+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=992#p992 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> AHOUUUUUUUUUuuuuu
... de Fenrir, et merde, vl'a pas qu'on va devoir se taper louloup...
Un petit regards vers Hendrick, histoire de voir si ca serait pas un problème de famille de son coté, mais non. Mais merde !

Heureuseùetn qu'on a fait une pause fugu hier soir parce que là je serais sur les nerfs...

Non pas que a la descente de l'avion je doive passer chez moi "en solo", mais presque, récupérer l'épée de papa, apres tout, j'ai réussis l'épreuve de courage, elle devrait moins piquer.
Première erreur.
Elle pique pareil et fait même apparaitre des lames dans mon ventre... avec mon sang dessus.. attends... y a un putain de ninja chez moi ?
Et il a pété mon tabouret de bar ce con ! Mon putain de tabouret de bar de la route 66,n il le fait tomber, l'abime et il s'excuse pas ! quel connard !
Ayant déjà mon épée dans la main, et sa gueule a porté, je dégaine, je me brule la paluche, mais je me dis que ca sera pire pour lui, je tape fort, il reçoist une estafilade...
il me tape, j'encaisse .. un peu, je le retape.. bref, ca dure un moment, et le seul vrai coté douloureux que je prends, c'est le cadeau de papa qui brule de plus en plus.. fais chier.
Je m'épuise, mais je lâche pas, je tape, encore encore en... a pus,boum...
tout devient blanc, la chaleur m’entoure, je suis consumé par les flammes de mon épée...
Je vois ma vie défiler devant mes yeux..
"papa ou t'es ? papa ou t'es, même sans lui parler, il sait ce qui ne va pas, ah sacré papa..."
je les rouvre, salon un peu cuit, ninja aussi et moi, ben ca va, plutôt pas mal même...

Je reçois un coup de fil a ce moment là des potos arrivés à un commissariat ou les menait la piste.
J'enfourche ma moto (deuxième, rip ma moto acdc qui a dcd Ixios, mais au moins, j'ai encore celle là...)
Je cherche la clé, la clé.. ou l'est la clé... tiens, j'ai des nouveaux tatoo.. l'épée et la clé.. ah pratique ça.

Apres avoir écouté hihghway to hell sur la route pendent 5petite minutes de trajet, j'arrive a l'hotel de police (cops?)
Je regarde les numéros dans mon cellulaire, a la recherche du premier que je trouve et je tombe sur le numéro d'Hendricks.
Je l'appelle, et je l'entends plus ou moins mal a l'aise et plus ou moins a deux doigts de se prendre une claque.
je l'entends parler avec respect a quelqu'un... pourquoi pas.
Sur ce on m'invite a entrer dans le commissariat, ce que je fais.

A l’accueil, un grand black, costaud, commence a me taper la causette, visiblement, un frangin de tyr, Tyron, assez sympa, bon taf, mec cool, qui a une puissante voix.. mais .. aïe, pourquoi il gueule?? et se mets a cavaler... bon, je le suis et on arrive dans une boucherie, les potos plus ou moins marqué par un combat, un flic coupé en deux..

Je crains une mauvaise blague, mais non, c'est pire, c'est bien une grosse baston qui vient de se produire.
Apres quelques explications, informations, digressions, nous repartons direction l'aéroport d'ou on vient, ce qui fait beaucoup râler le Loa, qui commence a développer une allergie aux aéroports (deviendrait il musulman?)

SUr place, nos limiers vont dans la scène du crime, nous gardons la porte, le thor, le legba et moi.

Un pochtron s'approche, le loa va le voir, ils se saluent comme des vieux potes, le legba lui fait boire sa foutue bouteille de rhum.
Ce dernier s’avère être un scion chouech qui vit dans une tente sous un escalier en face des chiottes, ivre et peinard... Scion de Bacchus en y repensant.

Les traces de sang et la piste suffisant pas a nos amis pisteur, on va chopper les enregistrements de surveillance. Et là... super,.. un gros mecs costaud qu'on a jamais vus en photo avant aujourd'hui.

Et là, le téléphone sonne...

Bien sur, celui d'Hendrick...

Et notre invité mystere n'est autre queeeee... Ixion... Ouai.. trop cool... j'adore ce mec...

Trés vite, ce connard débite son blabla de gros villain pas beau même pas digne du Docteur d'enfer.
Il frime, ses pisteurs nous pistent pendent qu'on le piste...

Du cup on va chercher des poulets, on en sacrifie un, et on apprends ou il est. C'est plus du pistage c'est de la géolocalisation dans sa gueule.

Le lieu et l’individu posent problème.. Ixion étant un connard du panthéon grec mais surtout un grand malade de deus ex machina, on s’attend a des emmerdes assez violente sur place.

Nous mettons donc au point un plan d'action suggéré par Hendrick qui a toute ma faveur, un cuirassé volant, violent pour taper sur l'usine électrique ou se terre ce connard.

On tergiverse beaucoup, le clampin inutile d'hades décide de se casser dans ses ombres, adieux berthe, mais oublis pas qu'on a un compte a régler, enfin, surtout le loki qui veut te régler ton compte.

Donc on discute gentiment de véhicules diverses et doté de puissance de feu certaine quand on entends au loin une mémé qui a pas tiré son coup depuis longtemps...
putain, des fenrir...
Bon ca fera de belle peau nordique sur nos dos, on doit avoir moyen de se faire de belles armure en cuir avec ses bêtes.

DONC :
On les poutre, et on s'occupe de mixer Ixxion apres.

A L'ASSAUT !

en faites non, on trouve une zone dégagée et on les attends.

Statistiques: Posté par Volvgats — Lun 19 Mai 2014 16:45


]]>
2014-05-19T13:47:49+01:00 2014-05-19T13:47:49+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=991#p991 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
On commence en poursuivant notre nouvel ami grec, avec qui je compte être très chaleureux, jusqu'à l'aéroport. Au passage on croise notre collègue vaudou (quelle coïncidence !)

Malheureusement, son avion est déjà parti (il est arrivé pile poil ? Depuis quand les avions sont à l'heure ?), le prochain ne partant que le lendemain. Après avoir hésité à emprunter un appareil militaire, nous décidons de profiter de la soirée pour diner une dernière fois dans un bon resto japonais (c'est pas comme si le sort du monde était en jeu).

Nous prenions donc le premier avion vers San Francisco (non monsieur l'agent, vous ne pouvez pas fouiller cette valise, c'est diplomatique. Non, celle la non plus. Diplomatique aussi)

Notre ami chinois piste le grec jusqu'à un commissariat de police. Nous commençons par poser quelques question, apparement il ne travaille pas ici. Nous nous infiltrons par derrière, et là la farandolle commence. Déjà, à trois nous faisons diversion pendant que notre pisteur, déguisé en flic, cherche le Hermes. Les types sur place n'ont pas l'air bien malin, mais ils commencent à vouloir déhabiller notre Thor, et là ça devient limite. Faut pas déshabiller notre Thor. Ils finissent par appeller le capitaine à l'aide, comme si on en avait quelque chose à faire, et le capitaine arrive et menace directement de coller des baffes. Et il le fait ! Brutalité policière ! Bon, normalement il devrait être en train de se tenir ce qu'il reste de sa main, mais le gars est un haut gradé de chez Tyr apparement, alors la tête du Thor résonne un peu. Bizarrement, pour un scion de la justice et blablabla il a l'air légèrement psychorigide et notre présence ne lui fait pas vraiment plaisir. Dans le genre, on se fait limite insulter, limite coffrer. Bon, les ninjas qui arrivent dès qu'il a le dos tourné et qui trucident son subalterne, c'etait peut être un peu trop, mais c'etait pas notre faute quand même ! Ca tourne un peu en vrac, parce que l'Hermes est là mais en plusieurs morceaux. Et il ne nous laisse même pas récupérer ses affaires ! Franchement, la confiance est une valeur qui se perd, j'attendais mieux comme accueil. 1/5

Nous enquetons sur le lieu ou l'on a trouvé le cadavre, les toilettes de l'aéroport. Classe. Y a du sang partout, nous embarquons les cassettes et le vaudou interroge un clodo, qui se révèle être un scion. Sérieusement, on ne peut pas secouer un arbre sans en faire tomber 3 en ce moment.

Les résultats de l'enquete : c'est un scion grec, qui travaille comme un porc a l'arme blanche. Il en a collé partout, mais vraiment partout. Cet ahuri nous appelle ensuite pour faire style mwahaha, je suis un genie du Mal, vous pensiez m'avoir tué mais vous allez voire ce que vous allez voire, etc etc Apparement c'est Ixion le dealer de steroïdes, il en a marre de la subtilité et il nous attends mais on ne le trouvera jamais avant que ses sbires ne nous reglent notre compte (on avait sa position 10s plus tard)

On recroise egalement notre ami de chez Hades qui a l'air suffisament horrifié de nos plans pour se carapater sans demander son reste. On le choppera plus tard et on lui fera passer l'envie de nous envoyer des ninjas (car c'etait lui)

Bref, la on entends des hurlement de loups qui ne laissent rien présager de bon, mais des qu'on a fini direction la centrale electrique du gros malin pour lui regler son compte. J'ai peut etre un plan

Statistiques: Posté par Michel M — Lun 19 Mai 2014 13:47


]]>
2014-05-18T13:24:20+01:00 2014-05-18T13:24:20+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=966#p966 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
Une fois la fine équipe partie après la bataille qui c'est révélée fatale pour quelques homo de grecs je suis rester en retrait pour m'occuper de notre blessé pendant que les autres partirent pour le Japon.

Les heures s'écoulèrent et petit à petit je me rappelais pourquoi ma première envie lorsque j'atteint l'adolescence était de me barrer de ce trou. Bref je m'emmerdais sec, Benjamin se remettait petit à petit et l'éphémère distraction que je trouvais en découpant des pastèques avec mon nouveau jouet passa vite.

Au comble de l'exaspération il fallait que je prenne une décision après tout ce n'est pas juste que les autres partent s'amuser pendant que je moisie ici. Benjamin se sentait mieux et je décidais de m'en aller vers de nouvelles aventures exotiques.

Après un cour trajet pour l’aéroport de la Nouvelle-Orléan dans un camion puant plein de poulets et en compagnie de mon immonde chauffeur et de sa musique country pro-kukuxklan. (Note pour plus tard : le covoiturage dans le bayou c'est pas forcément une bonne idée). Je prit le premier avion à destination du Japon.

Après un vol interminable, bien qu'une charmante hôtesse de l'air me le rendit plus agréable, j'arrivais enfin dans ce pays étrange. C'est là que me vint à l'esprit ce que j'avais oublié : Je ne connais absolument rien du Japon excepté les sushis, le saké et les hentaïs. (Stupide, stupide, stupide).

Après plusieurs heures d'errance ( le nom de la ville où je me trouvais ne me disais rien, un truc en japonnais je crois), je trouvais enfin d'aimables compatriotes qui m'invitèrent à manger et me transmirent quelques informations. Cependant je n'avais aucune idée de où se trouvait ma bande de faire-valoir; ils n'avaient pas trouvé bon de me tenir informé de leurs plans.

Vu qu'ils ne répondaient pas au téléphone je décidais de mettre cette histoire de coté et de faire un peu de tourisme. C'est pas tous les jours qu'on est au pays des sashimis et des nems. Je sortais donc de la ville pour profiter quelque peu du coté champêtre afin de me ressourcer et de faire un peu passer ma déception, ces enfoirés devaient vraiment bien d'amuser pour m'avoir oublié comme ça.

C'est en longeant une route interminable fumant cigarette sur cigarette que totalement par hasard je tombais sur cette bande d'hurluberlue courant comme des dératés. L’enthousiasme me regagna et je les rattrapais.

Vraisemblablement ils n'étaient pas d'humeur jouasse et pour cause, une fois un véhicule réquisitionné (c'est pour la bonne cause, on sauve la monde après tout) Ils m'expliquèrent toute l'histoire. Après avoir réussi une série d'épreuves pour accéder au morceau de pomme d'or finalement ils découvrirent un emplacement vide là où elle devait se trouver et mon amis fils de loki s'est fait poignarder et dérober un autre de ces morceaux.

Je remarquais quelque chose de changé en eux, c'est comme si ils faisaient moins pouilleux tout d'un coup et j'en déduis qu'ils ont eu droit à un peu d’avancement dans la hiérarchie divine; j'étais jaloux je dois l'avouer. Enfin grâce au nouveau pouvoir de mon pote chinoire nous avons peut pister l'enculé de grec ( car les grecs sont tous des sodomites) qui nous avait volé nos biens.

La piste nous mena jusqu'à l’aéroport d'Osaka où je me fis habillement passé pour un diplomate d’Europe de l'Est afin d'esquiver toutes les formalités qui nous auraient fatalement retarder. Nous arrivâmes malgré tout trop tard l'enfoiré avait déjà prit un vole pour San Francisco ( la ville des pédés et des hippies). Le prochain vole pour cette destination étant le lendemain matin nous n'avions plus qu'à prendre notre mal en patience.

Après un resto 5 étoiles où j'ai gracieusement invité tout le monde à manger du fugu ( je suis vraiment un seigneur) nous prirent un peu de repos avant de prendre notre vol. pendant leur sommeil certain de mes compagnons se sont fait visité et se sont réveillés avec de nouveaux jouets, j'étais encore plus jaloux.

Après un vole sans histoire, j'était occupé à bouder dans mon coin, nous arrivèrent à SF où le croisement improbable retrouva la piste du sodomite. Celle-ci menait jusqu'à un grand commissariat de police. Me disant que notre fugitif était peut être un policier je me fis passé pour un indic qui avait absolument besoin de le voir aidé par mon pote Elrik et son nouveau papier magique, pendant que l'absurdité bipède s'infiltrait déguisé en policier. Pendant ce temps notre amis de Tyr retournais chez lui récupérer du matériel.

Ma tentative se révéla infructueuse et je fis la rencontre d'un nouveau personnage qui va rapidement me devenir antipathique; j'y reviendrais. Le loki, l'autre nordique et moi même décidâmes de rejoindre notre collègue Lincoln en nous faisant passé pour des délinquants de seconde zone ce qui m'avait parut très drôle de premier abord. Monter avec lui à l'étage des bureaux était impossible il a donc dû nous mettre en cellule, perspective que je trouvais très amusante vu mes quelques capacités.

Une fois déposé à la cellule on nous demanda de nous déshabiller et on essaya de nous fouiller, le frêle nordique et moi-même avons les capacités pour éviter cela ( je déteste me faire toucher par des pouilleux de flics) mais notre amis fils de Thor n'en était pas pourvu et sous ces vêtement se trouvait sa cote de maille qu'il refusait d'enlever. Après avoir tout tenté pour arranger la situation on appela le capitaine Tyron le fameux personnage que je trouve toujours vraiment antipathique.

C'était une montagne de muscle, je me foutais bien de ça les frêles humains même surdimensionnés comme celui-ci me sont tellement inférieur. Il ordonna au nordique de retirer sa cotte de maille ce que se dernier refusa. Ce qui le mis en colère et après menace il mis un taquet à mon collègue, taquet d'une puissance formidable; tellement que ça me surpris. Cet enfoiré était un scion et pas de ceux avec qui on pouvait déconner vu nos capacités actuelles, un enfoiré de psychorigide nordique de Tyr.

On a essayé de tout lui expliquer, on a joué franc-jeu, on a été honnête mais rien ne fonctionnais; il était vraiment con comme ces pieds putain. Pendant ce temps le cascadeur avait trouvé notre fuyard sodomite.. dans la morgue..en deux 2 morceaux. Après ça il nous rejoignit pendant que nous tentions encore d'éclaircir la situation et nous nous rendîmes compte que le seul que cette brute immonde accepterais de croire serait un autre nordique de préférence de Tyr.

Nous appelâmes notre collègue qui avait eu un sévère empêchement sur la route et en attendant qu'il arrive Tyron nous lassa en-bas en compagnie d'un gardien. Une fois qu'il fut parti un silence gênant s'installa et subitement je subit une horrible douleur dans le dos. A l'inverse de mes camarades je n'avait pas eu le temps de réagir à l'attaque surprise d'enfoirés de ninjas. Des ninjas putain ? non mais sérieusement ? des putains d'enculé de ninjas ?!! Tenant mes tripes d'une main et mon épée de l'autre je commençait donc à me battre pour ma vie pendant que les autres écrabouillaient sans difficulté les baltringues qui disparaissaient silencieusement dans les ombres.

Une fois la bataille terminée, ça avait duré à peu prêt 15 secondes. Notre gardien était mort coupé en deux et je n'était pas dans un bien meilleur état bien que toujours vaillant. Surgit alors Tyron et notre camarade de Tyr. Après une crise de colère aussi inutile que ridicule, je déteste vraiment ce gros abruti nordique, on nous laissât examiner le corps de la pétasse grecque. Au passage le Tyr nous raconta qu'il a était au prise avec le même genre de foutu enfoiré d'enculé de pute de salope de ninja. Je remarquais aussi quelque chose de changé en lui.

Le spectacle de ce corps coupé en deux me réjouissait et m'exaspérait à la fois, vraisemblablement quelqu'un d'autre était maintenant en possession de nos artefacts. Après avoir quitté le gros abrutis nous retournâmes à l’aéroport où le corps a était retrouvé, dans des toilettes pour femme (sacré grecs). C'était pas jolie à voir mais la scène de crime de nous appris rien. En flânant à l'extérieur je fis la rencontre d'un être hors du commun.

De prime abord il ressemblait au genre de clodo dont je faisait ma clientèle à mes débuts mais je décidais de l'aborder car il avait peut être vu quelque chose. Après une rasade de mon rhum spéciale qui lui déclencha tout de même une petite paralysie faciale ( je ne louerai jamais assez les talents de distillateur de mon père) il me révéla laborieusement qu'il avait vu 2 "pédé" entrer dans les toilettes. Sa réponse m'interpella je lui demandais comment il a bien peut deviner qu'il s'agissait bien de pédé (en accord avec mon opinion). Et cet amis providentielle se révéla être un scion grecs également. C'est pour ça que je trouve que c'est un être hors du commun, cet homme avait sans doute des capacités sur-humaine, il pouvait sans doute surclasser ces faibles mortels et s'assurer une bonne place dans le monde mais il a décider de rester là dans cet aéroport à boire; il a toute mon admiration pour cela. Tant d'abnégation de de je m'en-foutisme le méritaient bien.

Et c'est là, enfin, pour une raison qui m'échappa totalement que je senti la superpuissance couler dans mes veines, c'était grisant. Je me suis toujours senti tellement supérieur à tout ces médiocres humains mais maintenant je me sent capable de les broyer dans ma main; j'exultais.

Après lui avoir donner un bon pourboire et tout mes encouragement pour l'avenir, Le loki, le chinoire et moi-même sommes aller récupérer les enregistrements des caméras en nous faisant passer pour des policier. La sécurité me rappelais étrangement les cajuns du bayou tellement ils paraissaient stupides et bovins. La pièce des vidéos surveillance était tenue par un immonde personnage puant et ces restes alimentaires en décomposition. Il n'y a qu'un mot : c'était dégelasse. Enfin on nous donna une copie de la vidéo surveillance sur une VHS.. une VHS putain ? mais qui dans ce foutu monde utilise encore des VHS ? merde mais c'est pas vrai ? on est bien au USA en 2013 non? Une PUTAIN de VHS?!!!

Bref après avoir trouvé un antiquaire pour visionner cette merde, notre amis mi-figue, mi-raisin identifia notre nouvel adversaire : Ixion, un enfoiré d'autre tarlouze de grec qui leur avait déjà mis des bâtons dans les roues par le passé et qu'ils croyaient mort. Le téléphone de d'Elrik sonna et c'était LUI cet enfoiré venait nous provoquer. Nous savions maintenant les règles du jeu : Nous le traquions et nous étions traqués. Prend garde à toi misérable, nous allons te démembrer !

Après avoir sacrifié un courageux poulet à ChinaTown nous découvrîmes sa localisation il était à une quarantaine de kilomètre dans la pampa vraisemblablement dans une central électrique. Sachant que l’électricité accroissait ses pouvoirs nous nous mîmes à réfléchir à un plan. C'est là que nous furent interrompu par 3 Fenris ( des futurs descentes de lit ). Une fois cet urgence traitée tu ne perds rien pour attendre Ixion !

Statistiques: Posté par AdrienB — Dim 18 Mai 2014 13:24


]]>
2014-05-13T17:26:46+01:00 2014-05-13T17:26:46+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=893#p893 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>

Après avoir vaincu nos terribles adversaires, nous suivons le conseil du Baron et contactons Susanoo. Après un petit resto sympa ou Gatts aura gouté au merveilleux rhum du Baron Samedi, Susanoo accepte de servir de GO pour nos prisonniers et de leur faire découvrir les joies de la Syrie.

Nous avons une adresse, nous partons pour le Japon (malheureusement certaines personnes préfèrent laisser leur armes sur place, ce qui n'aurait pas changé grand chose mais qui aurait pu être très drôle à l'aéroport).

Nous repérons le temple d'Amaterasu, les Tengu gardiens nous repèrent, et après une infiltration du "local" nous décidons d'utiliser une stratégie révolutionnaire qui ne manquera pas de surprendre nos adversaires : nous frappons à la porte et demandons à entrer.

L'accueil est plutot bon, le temple servant de dojo sacré pour scions amateurs d'arts martiaux et de développement intérieur, mais le confort laisse un peu à désirer. 2/5 et je suis gentil.

Il faut prouver notre valeur avant de pouvoir pénétrer la salle des coffres, et nous nous soumettons donc aux épreuves choisies par le Grand Schtroumpf du coin.

Notre Thor commence par soulever des bambous. Ouaip, exactement. Des bambous...

La seconde épreuve m'est assigné, un défi d'adresse et de majesté aérienne. Je dois sauter de bambous en bambous... Je crois que le Daitengu cherche à compenser quelque chose. Bref, je ne risque la mort que 4 fois (les bambous de 50m c'est quand même rare, d'ailleurs la moitié sont des illusions. Je crois que les autochtones se foutent un peu de nous).

La troisième épreuve est l'épreuve d'endurance, et Manu s'y colle et doit affronter un esprit de feu dans un concours de bouffe. C'est marrant, mais un esprit de feu, même déguisé, ça n'a pas un apetit sans limi... EST CE QUE J'AI BIEN VU MANU BOUFFER LA TETE D'UN MOINE ???
Sur ce, un petit verre d'eau habillement glissé sur la table par mes soins vient gagner le challenge.

Le troisième challenge teste l'intelligence, et c'est François qui s'y met. Il s'en sort curieusement bien pour quelqu'un qui n'a jamais joué au go de sa vie, même quand le jeu passe en mode furtif (ils sont légèrement tricheurs dans le coin, c'est la sainte journée d'arnaquage de touriste ou quoi ?)

La dernière épreuve est un test de courage, et Gatts va s'enfoncer dans une grotte obscure pour retrouver un animal perdu. Il est tellement bon qu'il en retrouve même des autres qui devaient avoir un peu faim parce qu'il nous revient salement amoché.

Nous avons donc gagné le droit de visiter la salle du coffre, et d'admirer les Tresors Celestes d'Amaterasu ainsi que la Boite Qui Contenait Une Pomme d'Or Il n'Y A Pas Si Longtemps et bordel on a fait tout ca pour rien ?

Nous faisons le tour des convives, et finalement après une enquète rondement menée ("c'est vous qui avez volé la pomme ? Non ? Vous êtes sur ?") nous essayons de prendre en embuscade un scion grec d'Hermes. Alors que nous nous rapprochons, le scion grec d'Hermes que nous voulions prendre en embuscade nous prend en embuscade et j'ai droit au traditionel coup de couteau dans le dos et il nous volle un morceau de pomme et se barre et c'est le frangin de la cinglée du Caire et JE VAIS EXTERMINER CETTE FAMILLE !

Statistiques: Posté par Michel M — Mar 13 Mai 2014 17:26


]]>
2014-05-03T12:10:07+01:00 2014-05-03T12:10:07+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=757#p757 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> Statistiques: Posté par François Collet — Sam 3 Mai 2014 12:10


]]>
2014-05-03T11:44:37+01:00 2014-05-03T11:44:37+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=756#p756 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>

Statistiques: Posté par Thomas D — Sam 3 Mai 2014 11:44


]]>
2014-05-03T11:07:50+01:00 2014-05-03T11:07:50+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=755#p755 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
La nuit alors que je dors ma mère me rend visite :
-Bonjour fils, comment se passe votre recherche ?
-Bonjour mère, cela faisait longtemps. Et bien aujourd'hui nous avons essuyé un léger fiasco du point de vue de la récupération. Nous étions sensé récupérer un morceau de la divine pomme et à la place nous en avons perdu un. Pour le reste mon intégration dans le groupe se passe bien et nous avons réussi les épreuves du dai tengu ce qui nous a permis de nous entrainer et de rejoindre son temple.
- C'est bien mon fils. Qu'avez vous donc fait comme épreuves ? Pour autant que je sache les tengu sont un peu fourbe et réussir leurs épreuves est difficile. C'est dommage pour le morceau de pomme mais au moins savez vous qui l'a et je compte sur vous pour récupérer les 2 morceaux.
- Et bien personnellement j'ai eu à jouer au go mais je n'étais pas le premier. Nous étions 5 aujourd'hui et avons tous subit une épreuve. D'abord il y a eu une épreuve de force passée par *perso de raph de cens* qui consistait à soulever des (heu ? Ben j'ai oublié le nom, mais pas mon perso). ça devais être fichtrement difficile car à la fin il suait à grosse goutte malgré sa force colossale.
Ensuite nous avons regardé *perso de michel* escalader sur des bambous. à un moment il a failli tombé j'ai cru voir. Un piège des tengu à ce que j'ai compris et heureusement il était capable de voir le surnaturel. Je n'aurais pas pu réussir l'épreuve qui ne demandait pas seulement de l'agilité.
En 3éme je suis passé. Après avoir appris ce qui était arrivé à *perso de michel* je m'attendais au pire, mais l'épreuve d'intelligence était somme toute assez facile. Mon adversaire n'a pas triché jusqu'à la toute fin mais c'était déjà trop tard pour lui. Il a fait disparaitre les pièce mais comme il avais bien joué et que tous ses coups avaient eu du sens, retenir ce qui s'était passé était somme toute assez facile et j'ai pu le vaincre malgré ça.
En 4éme est venu l'épreuve de *perso de manu*. Je ne le regarderais plus jamais de la même manière, ce type n'a aucun scrupule. L'épreuve consistait à manger tout ce qui arrivait sur la table jusqu'à ce que le premier cale. Naturellement ces tricheurs de tengu avaient mis - déguisé en personne normale - une créature du feu en face de lui qui désintégrait les aliments - ce n'est pas moi qui l'est vu c'est *perso de michel* qui m'a raconté, mais j'avais plus ou moins compris quand ce dernier a servi de l'eau aux 2 et que ça a fait disparaitre la créature. Mais avant cette victoire par l'eau - bénie soit elle - *perso de manu* avais déjà eu le temps de bien me dégouter. Bon au début il a mangé que du classique, bon mets puis viande faisandée mais juste avant sa victoire *perso de manu* n'a pas hésité à manger un humain, ou du moins ce que les tengu avaient fait passé pour tel. Baaah.
En dernier a eu lieu l'épreuve de *perso de gats*. Il s'agissait ici d'une épreuve de courage. De ce que j'en ai vu il a été enfermé dans une caverne dans le noir et sans arme et devait retrouvé une kirin qui "s'était perdue", comprendre sans doute que les tengu avaient mis là. Il est ressorti couvert de sang - le sien comme celui d'araignées - mais indemne par le pouvoir de la kirin. Aussi difficile de savoir par quoi il est passé exactement mais les tengu l'ont quand même bien félicité, sans doute avaient ils moyen de savoir ce qui se passait à l'intérieur.
- Et bien toute mes félicitation mon fils. Bien, à la base je venais te voir parce que j'ai appris que tu était passé demi dieu et j'avais bien envie d'apprendre ce qui s'était passé en plus de t'offrir quelques présents pour l'occasion. Passons donc à ce que tu souhaite pour l'occasion...
to be continued.

Statistiques: Posté par François Collet — Sam 3 Mai 2014 11:07


]]>
2014-04-26T22:05:45+01:00 2014-04-26T22:05:45+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=617#p617 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]> Une lettre cette fois, papier d'architecte, soigné.

"Merci Pa, l'épée flamboyante se montrera surement trés utile dans la situation présente, je te remercie.

En effet, le venin du serpent avait plus embrumé mon esprit que je ne pensais, ceci explique celà. La sale bête..
Je vais toujorus emmener une trousse de premiers soins pour la peine...

Bref, cette sale bête m'a ramené un temps en arriere, partiellement, et j'avoue , je ne m'étais pas aperçus avoir pris autant de distance vis à vis de toi.

Peut être le venin,, la mort proche, ou ces foutus scarabés carnivore, je ne sais pas mais je songe a passer plus de temps avec to, mon cher père.

Apres, on peut rejeter la faute sur le sétudes, qui sur les royaumes humains sont plus que chronophage ou la .. hum.. distance... que celà impose (je pense surtout à Maman pour ce coup là.)

Donc je te propose qu'on se fasse un aprem en famille la semaine prochaine, avec maman, toi et moi. Je ramenerais ta biere préférée. Et je dois bien avouer, elle est pas dégueux.

Pour ce qui est de mon actuel combat peu glorieux, je dois t'avouer soupçonner un loki de s'amuser de moi... avec plus ou moins de raison...

Bref, je vais remettre les choses dans le bon sens (celui qui frappe le mal).

Encore merci pour ton cadeau. Et à bientot (si tu peux pas venir la semaine prochaine, préviens moi, maman a déjà prévus de faire sa salade pomme de terre lardons et eufs dur)

Statistiques: Posté par Volvgats — Sam 26 Avr 2014 22:05


]]>
2014-04-25T15:10:39+01:00 2014-04-25T15:10:39+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=595#p595 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
Fils

Saches que ta demande n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Je déplore cependant que notre premier contact depuis des semaines soit une complainte de cet acabit. Il me semblait que ta mère t'ait élevé en mettant en avant les vertus du courage. Peut être me trompais-je... Quoi qu'il en soit, si ta masse de repentir ne te convient pas, j'en suis désolé. Heureusement, je peux faire quelque chose pour toi. La prochaine fois que tu saisiras ton arme, elle se transformera en épée flamboyante ainsi que tu me l'as demandé.

Concernant ce "magnet", je crois que tu confonds avec quelqu'un d'autre. Je crois d'ailleurs que tu oublies que les mortels ne sont pas sensés connaitre votre existence. Je pensai que tu ferais preuve d'un peu plus de retenue quand je t'ai offert tes clefs.

Apparemment, tu ne t'es pas remis de tes blessures car je te rappelle que le super bawl a eut lieux il y a 5 mois, hier tu te trouvais en Égypte, je n'ai pas vu ta mère depuis des années et surtout, il se trouve que c'est la guerre en ce moment en Asgard. (Tu remarqueras que je prends tout de même le temps de répondre à mon très cher fils)

J'espère que tu vas très vite te rétablir car ton état m'inquiète. Tu ne cesses de me décevoir depuis qu'Odin t'a contacté mais je suis sûr que tu retrouveras le Courage et le sens de la Justice que nous défendons. Tu l'apprendras très vite, il faut parfois savoir faire passer les autres avant soi-même.

Tyr, dieu du ciel, de la guerre juste, et de la stratégie.

Statistiques: Posté par Thomas D — Ven 25 Avr 2014 15:10


]]>
2014-04-24T17:19:50+01:00 2014-04-24T17:19:50+01:00 http://www.clublegendes.com/forum/viewtopic.php?t=50&p=588#p588 <![CDATA[Re: Campagne Scion - résumés]]>
Cher journal,

J'écrie ces lignes en sachant pertinemment que mon chère papa va prendre un malin plaisir à adapter l'orthographe à sa sauce afin de me faire passer pour un kikoo.*Mé nan T pas 1 kikkou*.

Je me suis dis un soir de cuite que chaque grand homme doit laisser un écrit à la postérité et que mes actions étant essentiellement clandestines les gens devraient connaître un jour la vérité. * Fodré quand meme que t'arète de te la péter 1.*

Donc voici relaté par moi la vérité, nue et sans artifices, le début de mes mémoires.*Dis voir tu as encore oublié de remplir le frigo ? (tu noteras que je suis sérieux là)*

Je suis né un sombre matin de septembre (oui j'ai été conçu un nouvel an) dans le couloir d'un hôpital crasseux de la Louisiane. Ma mère était une danseuse de carnaval et escort girl le reste de l'année et mon papa, bien entendus est Baron Samedi Himself; dieu vaudou de la mort et de la fête.*C moa !!!!*

Comme vous pouvez vous en douter mon enfance a été quelque peu atypique, mon père a activement participé à mon éducation, ce qui est plutôt rare pour un scion appris-je par la suite. Pour vous donner quelque idées des choses qui sont très vite devenues normales pour moi voici quelques anecdotes. *Tu sais très bien que c'est chiant et que tout le monde s'en fout.*

Quand j'étais petit j'étais bien sûr scolarisé à l'école primaire du coin remplis de plouc consanguin, j'ai toujours eu du mal à m'intégré car soit disant je n'étais pas "Cajun" cependant j'ai toujours eu la paix car c'est moi qui traînais toujours dans les mauvais plans. Je vendais des cigarettes à l'unité dans la cour de récré et étonnement personne ne discutais les tarifs. Et étonnement, encore, je ne me suis jamais fais attraper. Ce fus déjà à cet âge là que je compris ce qui étais mon moteur dans la vie : L'argent, les moyens de l'obtenir et surtout tous les moyens de le dépenser.

A la maison l'ambiance était parfois étrange, je vivais chez ma mère, elle rentrait tard et fatiguée le soir si je n'avais pas fait mes devoirs et si ma chambre n'était pas rangée je me faisait crier dessus et parfois elle me lançait des objets je les évitais mais jamais je n'ai osé m'opposer à ma mère quand elle était dans cet état.

Quand mon père venait à la maison les choses étaient bien différentes. C'était le chaos, la fête, beaucoup de gens venez parfois des personnes étranges et beaucoup ce mettaient nue l'alcool coulait à flot et ma mère se joignais à cela pendant que je devais veiller à ce que personne n'ai soif. * Tu étais tout minions à cette époque là, c'étais A-DO-RABLE*

Quoi qu'il en soit pendant l'enfance tout vous semble normale. *Où est-ce que tu as chopé des conneries pareils ? Faudrait vraiment que t'arrête de te la péter*

Pour commencer enfin les choses intéressantes je vais maintenant parler de mon adolescence.
Pour la plus part des gens ça n'a pas étais quelque chose de facile mais vous n'imaginez même pas les événements qui ont créé l'homme que je suis aujourd'hui.

Mise à part les trucs banales comme découvrir sa mère en tête de la catégorie MILF d'un célèbre site ou la découverte de l'alcool de la drogue et du sexe et le lycée.*Passage que j'ai volontairement abrégé c'est fou comme ce petit con peut être une personne affectée. Et au passage la vidéo de ta mère c'est moi qui l'ai filmée c'étais un bon moment :D*

C'est à l'âge de 16 ans que mon père a vraiment commencé à s’intéresser à moi et que j'ai définitivement quitté ma mère pour m'installer dans une cabane au fond des marais.

Dans cet endroit isolé que j'ai enfin commencé à appréhender ma véritable nature, l'étendue de mes pouvoirs, et l'immense champs des possibilités qui s'ouvraient à moi. Le pognon, la fête, la défonce; aucune limite ! *Ça c'est mon fils !*

Pour parler brièvement de la personne que j'étais avant de commencer à sauver le monde en compagnie d'une bande d'allumés. Je bougeais de ville en ville je ne restais jamais après avoir épuisé les possibilités d'un endroit. J'ai arpenté ainsi les Etats-unies ville par ville, vendant de la came, jouant au plus malin, faisant toutes les conneries les plus extraordinaires. Je vivais à 100 à l'heure je cramais tout, j'étais immortel.

Durant toute cet période mon père passais me voir régulièrement, toujours le dimanche, afin de vider le frigo et parfois, lorsqu'il était de bonne humeur, il parfaisait mon instruction à propos des panthéons et des scions même si lui même de son propre aveu "s'en battait les couilles" apparemment ces connaissances pourraient m'être utiles dans mon futur d'après lui. *Pour ma défense j'étais bourré hein, ne vas surtout pas croire que je te portais le moindre intérêt, tu me faisais juste bien marrer*

La suite, je l'écrirai un autre jour actuellement je suis avec mes nouveau "amis" ( j'adore le chinoire et le loki, c'est des marrants) et Nous allons fêter notre nouvel victoire sur tout les pauvres empaffés qui essaient tant bien que mal de nous barrer la route.

Statistiques: Posté par AdrienB — Jeu 24 Avr 2014 17:19


]]>