[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/bbcode.php on line 488: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4762: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4764: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4765: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/includes/functions.php on line 4766: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at [ROOT]/includes/functions.php:3897)
Club Légendes, jeux de rôle à Nancy • Afficher le sujet - Les terres de Selzarts
18 messagesPage 1 sur 2
1, 2

Les terres de Selzarts

par geekboy le Mer 5 Nov 2014 11:44


Eric tu vas encore m engueuler( voir post cthulhu) mais j ai besoin d âmes charitables pour faire un résumé de la partie de Selzarts. non pas que la mémoire me fasse défaut mais je trouve que vous résumez bien.

Re: Les terres de Selzarts

par Éric le Mer 5 Nov 2014 13:39


Ce soir JdR (donc pas chez moi), demain soir ballet (La belle au bois dormant, avec Vince, pas chez moi non plus), donc moins que peu probable que je te fasse un beau résumé d'ici vendredi. Et même vendredi après-midi, formation, donc je ne pourrai pas vendredi soir. Mais je pourrais sans soucis te le faire en début de séance si tu veux. Pis je pourrais toujours te passer mes notes, c'est aussi à ça que ça sert.
À la rigueur, si tu m'envoies une adresse mél par MP (c'est toujours mieux que visible sur le forum), je pourrais toujours t'envoyer d'ici vendredi midi un brouillon de résumé. Sinon, charge aux autres membres du groupe d'en faire un.

«Les hommes pardonnent, moi pas», dernières paroles du diable dans le tome 5 des 7 vies de l'Épervier
http://danstonchat.com/15963.html

Re: Les terres de Selzarts

par Éric le Jeu 6 Nov 2014 07:59


Résumé approximatif de la première séance. Je sais que j'oublie un point dont je voulais parler mais là dans l'immédiat je ne m'en souviens pas. Il y a beaucoup de choses dont nous avons au moins entendu parler qui sont sur mes notes mais pas ici puisque ce résumé dans l'urgence s'attache surtout aux actions et faits que j'ai jugés les plus importants ou nécessaires à la cohérence du récit.

Nous sommes des personnes vendant ou louant leur services contre rémunération sonnante et trébuchante de préférence. (Enfin, dans mon cas, se sont plutôt mes clients qui trébuchent après mon passage.) Nous avons été appelés a Selzarts par Dorian Jast, bibliothécaire, pour effectuer un petit travail. La ville est magnifique, la pauvreté et la misère sont complètement absentes, et les prix prohibitifs. Donnant sur la place principale de la ville, l'impressionnante forteresse du seigneur. Probablement aussi imprenable que magnifique et intimidante. Sur cette même place, la bibliothèque où nous nous sommes rencontrés. Sur le perron de la bibliothèque, un vieil homme fumant la pipe, Gracius. Cet homme ne semblait pas particulièrement apprécier le bibliothécaire
Une fois que nous fûmes tous arrivés, Dorian verrouilla la porte derrière nous et nous fit entrer dans passage secret dont le mécanisme d'ouverture était dissimulé dans un faux livre. Ce passage secret était richement décoré de tenture représentant l'Histoire de Selzart, ses grandes batailles, l'exil des prêtres d'Inori (ou Irori ?) de la forteresse de Tiréï (je ne connais pas l'orthographe correcte, j'ai aussi un doute sur ma mémoire et mes notes à ce niveau), et d'autres grands moment de l'Histoire locale. Au bout de ce passage, en haut d'un escalier, derrière une porte (on oublie l'échec de la porte), nous débarquâmes dans une grande pièce sombre dans laquelle un vieil homme semblait travailler à la rédaction d'un livre. Celui que je pris de prime abord pour un vieux secrétaire et qui se trouvait devant nous était le seigneur Selzarts de Selzarts.
Notre mission était de retrouver un bandit révolutionnaire nommé Borin Hoddo chevauchant un dragon blanc (rien que ça) et de ramener ensuite sa tête à Elayen, l'émissaire de Selzarts dans la ville de Potala. Nous avions carte blanche et serions payé ce que nous estimerions adéquat. Une seule contrainte, ceci serait notre unique entrevue avec le seigneur de la ville et PERSONNE ne devait savoir que nous étions employés directement par le seigneur, ce dernier nierait en bloc et nous détruirait. Au cours de cette entretien, nous avons également pu voir le seigneur boire un liquide à l'odeur répugnante. Il nous remit également un cylindre à section en étoile servant de clé, nous indiquant d'aller creuser du côté du cimetière.
Dans la ville, la seule religion admise est le culte de Gurum, dont le haut prêtre est Gil Barian de Niréi, un proche du seigneur.
Nous fouillâmes un peu la bibliothèque déserte en partant pour en savoir plus sur les coutumes et l'Histoire locale. Nous apprîmes notamment qu'un des ancêtres de Selzarts était totalement paranoïaque et qu'il avait truffé le pays de passages secrets dont les architectes avaient été aussi tôt que possible réduit au silence. Nous en apprîmes plus sur Borin Hoddo, notamment qu'il venait de Potala. Et comme nous étions arrivé en fin de soirée nous nous mîmes en quête d'une auberge où passer la nuit. Nous rencontrâmes à nouveau Gracius qui nous conduisit jusqu'à l'une d'elle. Et nous apprit qu'un couvre feu s'étendait du coucher au lever du soleil.
Taverne hors de prix et très calme une fois que Gracius eu remis le mécontent à sa place. Après le départ de Gracius (en tant que personne proche du seigneur, ayant autrefois fait partie de sa garde personnelle, le couvre feu ne s'applique pas à lui), nous pûmes questionner le mécontent. Pour lui, Borin Hoddo est une légende vivante et un héros du peuple, un libérateur. Selzarts n'est qu'un tyran ayant perdu toute légitimité. Et soudain, le halflin tombe inconscient. Dei liches approchaient de l'extérieur, et le prêtre lance une protection contre le mal. Une liche voulant impérieusement entrer, le grand noir se fit.
Je me suis réveillé le lendemain dans mon lit, sans souvenirs précis de la soirée précédente, et le halflin manquant à l'appel. D'après le tenancier, il était déjà parti en ville. Au bout d'un moment, après avoir exploré diverses pistes avec mes collègues, nous avons décidé d'aller voir le cimetière, seul lieu de la ville où ne se pratiquait pas le culte de Gurum car sous la juridiction de Farasma. Nous n'étions là que depuis peu de temps lorsque nous entendîmes un cri déchirant venir de la ville. Nous partîmes pour en apprendre plus sur ce cris monstrueux et nous finîmes par découvrir notre halflin traîné au sol dans un piteux état par un homme de haute stature, fort imposant, et fort bien habillé, que nous apprendrions plus tard être Gil Barian, haut prêtre de Gurum. Sans attendre, je décidais d'essayer de réduire mon collègue (et concurrent en affaire) au silence d'un carreau bien placé, mais ce ne fut pas suffisant.

Le résumé de la deuxième séance viendra quand je l'aurai terminé, mais en gros, baston et destruction de l'auberge de la plaine puis voyage jusqu'à Potala. Il me faut mes notes pour la fin de la séance, l'arrivée à Potala, donc au mieux je finirai ce soir si j'ai le temps.

«Les hommes pardonnent, moi pas», dernières paroles du diable dans le tome 5 des 7 vies de l'Épervier
http://danstonchat.com/15963.html

Re: Les terres de Selzarts

par Volvgats le Jeu 6 Nov 2014 10:06


( une halfline, elle, elle :p .. paix a son ame)

Re: Les terres de Selzarts

par Éric le Jeu 6 Nov 2014 10:25


Te plains pas, au moins je me souviens de ta race. Je ne sais même pas à quelle race appartiennent les autres membres du groupe… :? D'ailleurs, là sans ma feuille, je crois que je suis humain mais même pas sûr…En fait, je me souvenais de ta race surtout parce que tu chevauchais Canopée, ton chien. (Et à côté de ça, j'arrive à faire des résumés que je trouve plutôt complets des séances, ceci est normal…)

«Les hommes pardonnent, moi pas», dernières paroles du diable dans le tome 5 des 7 vies de l'Épervier
http://danstonchat.com/15963.html

Re: Les terres de Selzarts

par Michel M le Jeu 6 Nov 2014 10:57


Faut dire, tu as pris combien de pages de note cette fois ?

je joue un gnome, manu un demi orc, francois est humain je crois mais je ne suis pas sur (son perso, pas francois hein)

Re: Les terres de Selzarts

par Éric le Jeu 6 Nov 2014 11:33


J'ai en tout pour cette partie un peu plus de 2 pages de notes, mais mes notes ne sont pas des actions de jeu. Par exemple, l'histoire de Gracius et de la pendaison des Hoddo. me prend environ un paragraphe, mais ce n'est pas une action de jeu. Ce sont surtout des informations à retenir, des noms et des lieux (en gros, tout ce que je sais sur le pays, Selzarts, Borin Hoddo, les villes…) Les notes dont j'ai besoin pour la dernière fois, c'est surtout pour le nom de la famille en deuil. D'ailleurs, Michel, si tu veux consulter mes notes, en l'état de la partie, je veux bien partager toutes mes informations avec toi alors n'hésites pas à demander. (Le reste du groupe je ne les connais pas plus que ça donc non.)

«Les hommes pardonnent, moi pas», dernières paroles du diable dans le tome 5 des 7 vies de l'Épervier
http://danstonchat.com/15963.html

Re: Les terres de Selzarts

par Michel M le Jeu 6 Nov 2014 11:46


la dernière séance l’événement marquant c'était surtout la taverne avec les faux bardes et la fin peu orthodoxe du châtelain

Le reste c'est pas mal d'infos de source plutôt partiale et pas vraiment sûre

Re: Les terres de Selzarts

par Éric le Jeu 6 Nov 2014 13:00


Il y a aussi le fait qu'à priori, les enfants disparaissent des campagnes. Mais bon , en effet, vu que ce qu'on a fait a déjà été quasiment entièrement relaté, je n'en ferai sûrement pas de résumé plus poussé.
Pour la fin du châtelain (je ne vois pas en quoi elle est peu orthodoxe, c'est un accident classique chez les hommes de mains que de finir avec une dague dans le ventre), j'en ai déjà parlé avec Fab, je lui en reparlerai en privé s'il le désir.

«Les hommes pardonnent, moi pas», dernières paroles du diable dans le tome 5 des 7 vies de l'Épervier
http://danstonchat.com/15963.html

Re: Les terres de Selzarts

par geekboy le Jeu 6 Nov 2014 13:07


pour moi la fin du châtelain est logique au vu des discussions avec Eric donc non y a pas de problème.

18 messagesPage 1 sur 2
1, 2

Aller à

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron